6 informations à avoir avant de commencer un contrat

Lorsqu’on se lance en Closing, tout peut aller très vite. Se former dure plus ou moins 2 mois, en tout cas notre formation certifiante s’étale sur 9 semaines. Néanmoins il existe aussi des formations plus courtes. 

Étant dans une bonne dynamique de reconversion pro, certains apprenants veulent commencer un contrat auprès d’un infopreneur alors qu’ils n’ont pas encore terminé leur formation ! Et c’est très bien ! Cela démontre une grande motivation et l’envie d’aller de l’avant. 

Pour prendre un exemple concret, Mélissa a réussi ce pari. Elle a travaillé en restauration puis en tant que commerciale avant de se reconvertir en closing. Au bout de 5 semaines de formation, elle passe plusieurs entretiens avec des infopreneurs et elle décroche son premier contrat dans la foulée. Mélissa est maintenant rassurée de voir qu’il y a des opportunités pour tout le monde. (Comment trouver des clients concrètement ?

Sophie, elle aussi, a signé un contrat avant la fin de sa formation. L’ancienne assistante de direction a décidé de se reconvertir en closing pour être libre de ses mouvements et indépendante

Maintenant, il y a certaines choses dont il faut s’assurer avant de s’engager avec un infopreneur pour avoir une belle première expérience en closing. Et c’est exactement ce que vous allez découvrir dans les prochaines lignes. 

1/ Êtes-vous aligné avec le produit ? 

“Être aligné” ça veut dire quoi ? 

Cela signifie que le produit vous inspire et vous donne de l’énergie au quotidien. C’est un produit que vous aimez et qui est agréable à présenter. Si tel est le cas, vous serez plus épanoui (e) et du coup plus performant (e) au quotidien. 

De même, si vous êtes convaincu vous-même de l’efficacité et de la qualité du produit, alors vous serez déjà un bon closer ! Enfin, si vous avez souscrit à l’offre que vous souhaitez closer, il n’y a plus aucun doute, c’est la cerise sur le gâteau et vous êtes bien aligné avec le produit ! 

Voici un exemple tiré de mon expérience. Lorsque je travaillais encore en hôtellerie, j’avais du mal à m’imposer en tant que femme parce que j’étais la seule manager femme dans l’établissement. Puis j’ai fini par faire un burn out.

Ensuite, après avoir fait une formation en closing chez Dan Lok, j’ai été closeuse pour Emmanuelle Gagliardi sur le programme PPV (Pulvériser le plafond de verre) qui aide les femmes à prendre leur place dans la société et à bien gérer leur carrière pour éviter le burn out. 

J’ai “matcher” avec ce produit parce qu’il faisait sens pour moi. C’est un produit que j’avais à cœur de vendre parce que je n’avais pas envie que d’autres femmes vivent un burn out. Et puis j’étais convaincu que ce programme allait véritablement aider les clients. 

Selon mon expérience, les closers qui obtiennent les meilleurs résultats sont ceux qui ont un VRAI match avec leurs produits.

En effet, si le produit que vous essayez de vendre ne vous procure aucune émotion, ce n’est peut-être pas le bon match. En fait, les prospects vont le sentir durant vos appels téléphoniques. Vous serez un peu réticent et pas vraiment emballé. Et puis, surtout, vous serez lassés rapidement donc vous ne serez pas épanoui. 

2/ Êtes-vous aligné avec l’infopreneur ? 

Ici, l’idée est la même, mais avec votre client/ collaborateur. Être aligné avec votre infopreneur signifie que vous adhérez à ses valeurs. Il/ elle vous inspire et vous pensez que ça peut “matcher” entre vous. Dès lors que vous serez alignés avec un infopreneur, vous serez capable de vous impliquer pleinement dans son organisation et vous serez épanoui ! 

commencer un contrat en closing

En plus, vous aurez beaucoup plus de chances d’avoir un contrat pérenne dans ces conditions ! 

En revanche, le vent peut parfois changer de direction. Après 1 an de collaboration, Renaud Laheurte (coach de notre formation en closing) ne se sentait plus aligné avec son infopreneur Julien Musy et ils décidèrent de se séparer. Ce qu’il faut retenir c’est que ça ne peut pas être tout noir ou tout blanc du début à la fin, l’important est de se sentir bien avec ses partenaires de travail. 

3/ Est-ce que l’infopreneur a assez de lead ? 

C’est important de savoir combien de leads (par jour, par mois) peut vous apporter un infopreneur parce que c’est ça qui vous permettra de vous projeter. 

Par exemple, si votre influenceur vend une offre High Ticket, on vous conseille un minimum de 10 leads par semaine. A ce moment-là, il est possible de gagner sa vie avec un seul infopreneur. 

En revanche, si votre infopreneur n’est pas capable de générer plus de 10 leads par semaine, alors vous avez tout intérêt à trouver un deuxième collaborateur. 

Pour savoir si le nombre de leads vous convient, le plus simple est de demander directement à l’infopreneur lors d’un entretien. 

De même, vous pouvez surveiller certains indicateurs qui vont vous donner une idée sur la question. Regardez si l’infopreneur a une chaîne YouTube, un compte Instagram, un compte Facebook. Vous pouvez comparer avec d’autres infopreneurs et essayer de déterminer si son offre est florissante. 

Par ailleurs, si vous envisagez d’intégrer une équipe de closing, alors vous ne devriez pas avoir de problème en termes de leads. Cependant, parlez-en quand même avec l’infopreneur pour avoir un repère sur lequel vous pouvez vous baser. 

4/ A t-il un tunnel de vente en place ? 

Un tunnel de vente, c’est quoi ? 

Le tunnel de vente est un processus de vente qui a pour objectif de convertir les visiteurs d’un site web en clients. C’est grâce à ce processus que les leads vont tomber dans l’agenda des closers. 

Tous les tunnels de vente ne se ressemblent pas, loin de là. Ils diffèrent en fonction des objectifs et de la stratégie marketing de l’entreprise. 

Néanmoins, voyons ensemble le tunnel de vente typique des formateurs en ligne

1ère étape : Vous avez surement dû la voir à plusieurs reprises, c’est la publicité YouTube/ Facebook bien souvent accompagnée d’une invitation gratuite à une conférence en ligne/ webinaire qui a pour objectif de présenter une offre. 

2ème étape : A l’issue de la conférence en ligne, l’infopreneur indique aux participants qu’il est possible de réserver un rendez-vous avec des conseillers (les closers). Certaines personnes vont directement prendre un rendez-vous téléphonique et les autres sont redirigées vers une page de vente contenant toutes les informations sur le programme/ l’offre de l’infopreneur. 

3ème étape : Il s’agit de l’entretien téléphonique avec un closer dans lequel le prospect devient (ou pas) client. 

Plus le tunnel de vente de l’infopreneur est efficace, plus vous aurez de leads (plus ou moins qualifiés). On vous conseille de ne pas closer pour les infopreneurs qui ne possèdent pas encore de tunnel de vente tout simplement car vous n’aurez pas suffisamment de leads. 

Pour identifier le tunnel de vente d’un infopreneur, essayez de trouver le canal sur lequel il vend ses programmes (page de vente sur le site web, post sur les réseaux sociaux, etc…). 

Ensuite, faites comme si vous vouliez acheter le programme pour observer les différentes étapes du tunnel de vente. 

5/ Quelle est la rémunération adaptée ? 

Le système de rémunération varie d’un closer à un autre. Il varie selon l’ancienneté du closer, ses résultats et puis les besoins de l’infopreneur. 

Avant de commencer un contrat, vous devez choisir un système de rémunération avec votre infopreneur. 

3 possibilités s’offrent à vous : être rémunéré au fixe, à la commission ou au fixe + commission. 

Sachez que la rémunération au fixe est extrêmement peu utilisée dans le marché du closing. C’est pourquoi on dit que les résultats financiers sont assez volatiles lorsqu’on commence son activité. 

La norme, c’est que le closer prenne une commission sur chaque vente qu’il réalise. En général, les commissions sont de l’ordre de 10 à 17%, ça monte à 20% pour le chef d’équipe.

Encore une fois, c’est un sujet que vous devez aborder avec votre infopreneur afin de trouver un terrain d’entente. 

6/ Qu'est-ce qu'il recherche chez un closer ? 

Voici le dernier point auquel il faut faire attention avant de commencer un contrat avec un infopreneur. Assurez-vous que ses attentes s’alignent avec les vôtres. 

Est-ce qu’il s’attend à ce que vous vous occupiez des dossiers administratifs des apprenants ?
Est-ce qu’il s’attend à ce que vous prospectiez de votre côté ?
A t-il un système de lead nurturing en place ou bien il compte sur vous pour le faire ?   

Il est important d'éclaircir ce genre de choses avant de commencer un contrat pour éviter les malentendus. 

En outre, quelles sont les attentes de votre infopreneur en termes de disponibilité ?
Est-ce qu’il souhaite avoir un closer à temps plein ou à temps partiel ?
Combien d’heures par semaine ?     

De même, quelles sont les qualités qu’il apprécie chez un closer ? C’est aussi une question de feeling évidemment, mais il est toujours intéressant de creuser dans les besoins de l’infopreneur pour se rendre indispensable à ses yeux. 

Conclusion 

Dans un monde idéal, tous ces critères seraient cochés et vous auriez le contrat parfait. En réalité, considérez que c’est une chance si c’est le cas ! Les 6 informations qu’on vient de lister sont des indicateurs. Si vous sentez que vous “matchez” à fond avec un infopreneur, il ne faut pas y renoncer pour une histoire de lead (exemple : il n’est pas sûr de produire 10 leads par semaine). 

Il vaut mieux faire quelque chose d’imparfait que d’attendre la perfection et ne rien faire. Si jamais ça ne fonctionne pas avec cet infopreneur, ce n’est pas grave vous aurez forcément appris des choses ! 

Si vous souhaitez rester entraînés pour être fin prêt lors de votre prochain contrat, on vous recommande de jeter un coup d'œil à notre coaching mensuel par abonnement : Closer Evolution Performances

Julie LEPAGE
Co-fondatrice de Closer Évolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”

Partager :
Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *