L’apparition du Closing en France

Le closing est apparu en France, en même temps que le développement (massif) d’offres de formations, de coachings en ligne. En fait, en France, le closing est un terme utilisé pour parler plus spécifiquement de la vente de produits de formations, de coaching en ligne, voire de mentoring. Nous pensons que cette tendance va se développer de plus en plus, car les achats en ligne explosent aujourd’hui, à l’ère de la révolution numérique. 

Pensez-y : Quand est-ce que vous avez effectué un achat en ligne pour la dernière fois ? 

Finalement, ce que nous essayons de faire valoir c’est une vente plus humaine afin que tout le monde s’y retrouve, les prospects et nous même les closers. Le prospect se sent écouté, il est en confiance et c’est agréable pour lui d’avoir une personne en face qui s’intéressent réellement à lui. 

De l’autre côté, le closer est dans une démarche saine qui est plus alignée avec ses valeurs. Bien sûr le closing est un métier lié à la vente, donc vous pouvez avoir une certaine "pression" sur vos résultats. Et encore ! Cela dépend réellement de l'entrepreneur avec qui vous travaillez. Certains se fichent des chiffres, ils veulent juste que vous fassiez votre job : closer avec éthique. 

Notre vision du Closing

Nous y voilà : le closing. Notre approche du closing se base sur 3 fondamentaux : l’écoute, l’empathie et l’éthique. L’écoute parce que la vente c’est 80% d’écoute pour 20% de prise de parole. L’empathie parce qu’il faut être capable de se mettre à la place du prospect, comprendre ses peurs et ses doutes pour ensuite délivrer un conseil de qualité en connaissance de cause. Et surtout en aucun cas le juger ! 

Et puis le côté éthique parce que cela représente une valeur forte pour nous. L’éthique réside dans le fait d’être 100% honnête et bienveillant avec le prospect. Autrement dit, nous ne voulons pas vendre un programme à quelqu’un si il ne lui correspond pas, nous voulons avant tout l’aider. Notre focus doit être sur le prospect, que nous devons percevoir comme un (e) ami (e) ou un proche ayant besoin d’aide. Nous avons d’ailleurs parfois conseiller un AUTRE programme pour notre prospect car le nôtre n’était pas sa priorité du moment, ni le bon focus.

Les objectifs d’un appel c’est d’abord de découvrir ce dont le prospect a besoin. Ensuite, découvrir ce dont le prospect a envie. Enfin, si notre produit/ service est adapté au prospect, c’est là où, effectivement il faut se mettre en mode “commercial” et avancer les bons arguments pour le challenger et le faire passer à l’action.

Pourquoi est-il important de faire acheter le prospect dans ce cas là ? 

Tout simplement parce que si le prospect n'achète pas, il va rester avec les mêmes problématiques, les mêmes soucis et ne va aucunement voir sa situation s'améliorer ! 

Est-ce qu'on peut perdre 10 kg grâce à des vidéos YouTube ? Est-ce qu'on peut trouver l'amour grâce à des Podcasts ? Est-ce qu'on peut passer son entreprise à 1 Million d'€ avec des e-book gratuits ? NON ! 

D’où l’importance de passer à l’acte d’achat. Si nos prospects veulent des résultats différents (peu importe lesquels), ils doivent agir différemment et cela passe par l'achat de votre produit.

Pour que le prospect passe à l’action, nous devons lier dans son cerveau : 
ACHAT = PLAISIR
NON ACHAT = DOULEUR

Exemple : 
Si j’achète ce programme de remise en forme, je vais retrouver ma ligne dans 6 mois, je vais reprendre du plaisir à faire mes séances shopping, je serai super fière de moi et ça sera la belle vie ! 

Si je n’achète pas ce programme de remise en forme, je vais continuer à prendre du poids, je vais continuer à me sentir mal dans mon corps et je ne serai pas heureuse. 

En résumé, soit j’achète et je me donne une chance d’améliorer mon quotidien et de me procurer du plaisir, soit je n’achète pas et je reste alors dans ma situation actuelle avec les peines et les frustrations qui vont avec. 

Quand on dit “plus de plaisir”, évidemment cela peut venir de plein de choses différentes en fonction de chaque personne. Plus de chiffre d’affaires, plus d’énergie, plus de spiritualité, plus de bonheur, un nouveau métier, etc... Vous comprenez l’idée. 

De même quand on dit “douleur”, c’est différent en fonction de chaque personne.

Conclusion 

Le closing est donc un métier émergent dont le marché se développe à vitesse grand V. En effet, le nombre d’offres 100% en ligne explose en ce moment surtout avec la crise du covid qui a eu un effet catalyseur sur le marché du digital. 

Une étude de empowill nous indique de belles perspectives pour la formation à distance en 2021 : le nombre d'acteurs qui envisagent la distancialisation à 100% de leur offre de formation a été multiplié par 2 en 1 an pour atteindre 31%. 

Certes, il s’agit d’un métier d’avenir qu’on peut exercer depuis n’importe où dans le monde, mais c’est également un métier très humain. 

Le closing est arrivé en France il y a quelques années mais il est peut être en train de connaître ses meilleures années. 

Cliquez ici si vous souhaitez rejoindre notre formation certifiante en closing, finançable par CPF.

Julie LEPAGE
Co-fondatrice de Closer Evolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”

Partager :
Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *