Les solutions financières qui s'offrent à vous pour vous reconvertir

Comme le closing s’apparente à de l’entreprenariat, il n’est pas forcément très facile d’avoir des revenus prévisibles. Si vous avez une famille à nourrir, un appartement à payer etc… c’est parfois difficile de se lancer. Bien heureusement, il existe des solutions, des aides à la reconversion et à l’emploi qui vous permettront de vous réorienter et de commencer dans un autre métier de manière plus tranquille

Et ici, nous parlons de manière générale et pas seulement dans le closing. En effet, ces aides sont mises en place pour tous ceux qui souhaitent changer d’activité professionnelle, ou ceux à la recherche d’un emploi. 

Les aides à votre disposition et vos droits à la reconversion professionnelle  

Vous avez donc certaines aides et certains droits pour vous reconvertir en France. Notre pays encourage cette pratique car nous pensons qu’un Homme n’est pas toujours fait pour rester dans la même branche et le même secteur d’activité toute sa vie. 

Nous vous avons donc préparé quelques aides à votre disposition pour que l’aspect financier ne soit plus un problème dans votre changement professionnel. 

Pôle emploi

Avec pôle emploi, vous avez trois possibilités de financement : 

  • La première, et la plus courante, ce sont des aides fixes tous les mois pour que vous puissiez commencer une formation dans le secteur qui vous tient à cœur et garder un salaire fixe mensuel pour subvenir à vos besoins. 

Oui, il est tout à fait possible de continuer à toucher vos aides de la part de pôle emploi pour palier à un arrêt de vos revenus. 

C’est possible et chez Closer Évolution nous le conseillons. La première chose à faire lorsque vous touchez les indemnités de la part de pôle emploi et que vous souhaitez vous lancer dans le closing, c’est de prendre rendez-vous avec votre conseiller pour vous assurer que les choses ne vont pas changer. 

Actuellement, nous avons de nombreux stagiaires qui souhaitent continuer à toucher leurs indemnités, et c’est tout à fait possible ! 

  • La deuxième possibilité n’est pas rare dans notre secteur d’activité. C’est une très bonne solution lorsque vous vous lancez dans un métier avec une variation de salaire du fait de la non présence d’un salaire fixe (comme le closing par exemple). 

Si pendant la formation, ou lors des premiers mois de votre nouvelle activité, vous avez la chance de vous dégager assez de revenu, c’est tant mieux pour vous, pôle emploi mettra en stand bye vos aides. Mais si les premiers mois sont difficiles (et ici nous prenons l’exemple du closing mais c’est le cas pour tous les métiers ayant une part variable), vous pouvez tout à fait ajuster les aides pôle emploi pour garder un revenu qui vous permettra de vivre normalement, vous et votre famille. 

C’est en quelque sorte un complément de revenu pour vos premiers mois dans le métier, pour vous assurer d’avoir un apport financier environ égal à votre précédente activité professionnelle. 

  • Enfin, il existe une dernière possibilité, plus rare mais à ne pas négliger. Il est également possible que pôle emploi vous verse l’intégralité des indemnités d’un coup, sous forme de capital, au moment où vous voulez vous lancer dans votre propre activité et créer une micro-entreprise: le dispositif ARCE

Cette aide est mise en place pour les entrepreneurs qui ont décidé de créer ou de reprendre une entreprise à la fin de leur contrat. 

Pour en savoir plus spécifiquement sur le rapport entre pôle emploi et le closing, rendez-vous ici

L’OPCO

L’OCPO signifie opérateur de compétences. C’est un organisme agrémenté par le ministère du travail dont la mission consiste à accompagner les professionnels de tout horizon par l’intermédiaire de financement d’apprentissage. Ils accompagnent également les PME en matière de formation. 

Les OPCO remplacent ce qu’on appelait avant les OPCA et chaque entreprise adhère et cotise auprès de cet organisme. 

Un artisan ne va pas cotiser auprès du même OPCO qu’une coiffeuse ou qu’un mécanicien. 

En tout cas, on a tous un OPCO vers lequel on peut se diriger. Les Opérateurs de Compétences regroupent à peu près les 330 branches professionnelles qui existent en France. On cotise auprès d’eux et c’est eux ensuite qui peuvent intervenir dans le financement des formations par des levées de fonds. 

C’est intéressant parce que imaginons que l’on cotise 500€ à l’année (sur son CPF) mais on veut faire une formation qui en vaut 2000€, on voit forcément l'intérêt de faire appel à un OPCO.

A savoir qu’un dossier de financement déposé auprès de votre OPCO prendra environ 15 jours à 3 semaines avant d’être validé (ou non). Il vaut mieux prévoir un peu d’avance ! 

Reconversion-solutions-financières

Le plan de développement des compétences

Le plan de développement des compétences est intéressant pour vous si vous êtes toujours dans une entreprise mais que l’envie de changement professionnel vous vient. C’est un document qui rassemble toutes les formations mises à disposition par l’employeur, pour ses salariés. 

Toutes les entreprises n’ont pas un plan de développement des compétences car elles n’y sont pas obligées, mais de nombreuses entreprises font le choix et le pari de proposer cette alternative à leurs employés pour qu’ils se forment et acquièrent plus d’expérience. Alors renseignez-vous ! 

Le compte personnel de formation (CPF) 

Le CPF (compte professionnel de formation) est une aide/un service destiné à tous les salariés français dès leur entrée sur le marché du travail. Cette aide correspond à une somme d’argent mis sur un compte et qui permettra à chaque employé de se former sur différents sujets. 

Cela peut prendre en compte une formation en langue, une reconversion professionnelle, un approfondissement de ses connaissances dans un domaine précis et bien plus encore.

Le principe est simple, votre patron va cotiser tous les mois son le compte professionnel de formation de ses salariés par l’intermédiaire des fiches de paie. Par la suite, le salarié devra se rendre sur un site internet nommé « moncomptedeformation.gouv.fr » pour consulter les heures de formations accumulées. 

Sur ce site internet, il sera alors possible de s’inscrire à des formations, mais aussi de connaître toutes les modalités de financement de celles-ci. Il est très important de savoir que le CPF est toujours rattaché à l’homme, et non pas au contrat de travail comme c’était le cas auparavant avec le DIF (Droit Individuel à la formation), encore en vigueur dans le secteur public. 

Le principal avantage du CPF est que vous n’avez même pas à en parler à votre employeur. Tout le monde peut jouir de son compte personnel de formation sans justifier quoi que ce soit. En deux clics, vous vous enregistrez et c’est parti pour une nouvelle formation. 

La reconversion professionnelle par l’alternance (PRO-A) 

La reconversion professionnelle par l’alternance ou plus communément appelé PRO - A est mise en place pour les salariés dans le but de maintenant leur employabilité au travers d’un parcours de formation individualisé. 

Une alternance, comme son mot l'indique, est une succession de cours théoriques et pratiques dans le but de se former entièrement à un nouveau métier. Cela permettra alors à l’employé d’acquérir les compétences techniques mais aussi le savoir-faire du métier pour débuter de la meilleure des façons. 

L’aide de retour à l’emploi formation (AREF) 

Cette aide n’est pas disponible pour tous. Il faut remplir plusieurs conditions et être en recherche active d’emploi. 

Explication : l’aide de retour à l’emploi formation n’est accordée qu’à ceux qui suivent actuellement une formation validée par pôle emploi. Celui-ci doit également percevoir une indemnisation de l’allocation de retour à l’emploi (ARE), et doit donc remplir ses conditions. Vous pouvez bien-sûr vous rendre sur le site du service public pour plus d’informations, mais aussi pour calculer si vous êtes éligible à ces différentes aides et à quel montant.  

Il est important de toujours se renseigner au préalable pour éviter les mauvaises surprises une fois dans le processus de reconversion. 

Le chèque formation

Le chèque formation est mis en place par une partie des entreprises française pour ses salariés. Il permet alors d’encourager la formation de ses salariés sur un domaine d’activité ou une compétence qui leur tient à cœur, dans le but ainsi d’augmenter leurs capacités et leur rentabilité dans l’entreprise. 

Il est accessible à toute personne travaillant dans une entreprise qui a décidé de mettre à disposition de ses salariés ces aides, mais aussi à tous les indépendants souhaitant y avoir accès. Il est simple de se procurer ces fameux chèques : il suffit de contacter le FOREM pour voir directement avec eux.

Conclusion

Alors vous voyez, toutes les aides sont faites pour que vous passiez le cap et que vous vous lanciez dans un métier qui vous satisfera professionnellement. Nous vous avons listé quelques aides mais en France il en existe plusieurs dizaines, selon votre catégorie professionnelle, votre ancienneté ou vos revenus. 

Dans de nombreux pays, les salariés, chefs d’entreprise… n’ont pas la chance d’avoir à leur disposition autant d’aides pour se former. Nous ne nous rendons pas compte de toutes les possibilités de financement à notre disposition. Alors profitez-en ! 

N’hésitez surtout pas à faire quelques recherches à ce sujet ou à contacter nos stagiaires diplômées de la formation si une formation et une reconversion en closing vous intéresserait. 

Julie LEPAGE
Co-fondatrice de Closer Evolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”

Partager :
Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *