Une journée type du Closer (télétravail, travailler depuis n'importe où dans le monde...)

Quels sont les statuts possibles, quels revenus espérer en closing, les différences entre un commercial et un closer … Vous en savez déjà beaucoup sur ce métier mais vous n’avez pas forcément la vue d’ensemble. 

Du coup, on vous propose de faire un pas en arrière, et de voir ce que le closer est concrètement amené à faire pendant une journée de travail. 

Le télétravail et l’organisation de la journée 

Premièrement, le closer ne suit pas le cycle bien connu : métro - boulot - dodo. D’ailleurs, c’est souvent pour éviter ce mode de vie que les gens se lancent dans l’entrepreneuriat en closing. 

Le télétravail permet au closer une organisation plutôt libre de sa journée. Il peut alors emmener ses enfants à l’école sans empiéter sur sa journée de travail et il est libre d’organiser une bonne partie de la journée comme il le souhaite. 

Grâce au télétravail et la flexibilité des horaires, il est plus facile de tendre vers un équilibre de vie pro/perso.

Aller chercher son enfant à l’école et faire du sport régulièrement sont des choses beaucoup plus accessibles qu’avant. De même pour les moments de détente lorsque le besoin de se poser se fait ressentir.

D’ailleurs, si vous souhaitez avoir le ressenti de nos élèves reconvertis au closing, rendez-vous sur notre chaîne YouTube.   

Les appels de vente 

La journée d’un closer est rythmée par des appels de 40 minutes en moyenne. 

Il passe environ 70% de son temps au téléphone avec ses prospects. Bien sûr, cela demande beaucoup d’énergie d’où l’importance de bien gérer son énergie tout au long de la journée. 

Imaginez un closer qui laisserait “filer” un appel par jour à cause de la fatigue, c’est-à-dire avoir le prospect au téléphone mais être un peu perdu lors de la conversation et par conséquent ne pas réaliser la vente. 

Bon, ok cela peut arriver d’avoir une baisse de régime. Attention tout de même à ne pas l’avoir tous les jours. Une vingtaine d’appels loupés par mois, c’est regrettable. 

Par ailleurs, le mental du closer est tout aussi recruté puisqu’il va passer par plusieurs émotions avec son prospect notamment lors de l’étape des 3 niveaux de peine. 

Or, c’est un passage obligatoire pour finalement accompagner le prospect vers quelque chose de mieux dans sa vie. De plus, lorsqu’un prospect devient un client, il y a un côté gratifiant pour le closer d’avoir pu aider le prospect à passer à l’action. 

Dès lors, le closer peut et doit capitaliser sur cette réussite afin de maintenir un grand niveau de motivation et d’énergie ! 

Les réunions 

La journée du closer est également ponctuée par des réunions avec son infopreneur, au moins une par semaine en règle générale.

L’objectif de ces réunions est que l’infopreneur fasse un suivi des résultats du closer. Par la même occasion, le closer peut récolter des informations supplémentaires sur le produit à vendre qui lui seront utiles dans ses prochains appels. 

Le coaching 

Le coaching est primordial pour le closer qui souhaite améliorer ses résultats financiers. Pour performer en closing, quoi de mieux que d’avoir le momentum. Et le coaching a ce rôle-là : faire en sorte que le closer garde ce momentum. 

Suivre une formation puis totalement arrêter de s'entraîner est une erreur. Le closing est un métier de performance. C’est un métier qui évolue rapidement donc il faut perfectionner ses compétences mais aussi considérer les nouvelles compétences à acquérir pour s’assurer un avenir dans le métier. 

Le closer a plusieurs possibilités en termes de coaching. Il peut réécouter ses appels avec son coach afin de voir ce qui est bien et ce qui doit être amélioré. Il peut aussi faire des jeux de rôles avec son coach tout simplement dans le but de perfectionner son script et sa communication en général. 

Ce genre de coaching est intéressant dans le sens où le closer sera capable d'implémenter immédiatement dans ses appels les conseils de son coach. Aujourd’hui, les meilleurs closers sont ceux qui se font coaché parce qu’en fait la marge de progression en closing est énorme tant ce métier possède une grande profondeur à tous les niveaux (mental, technique, relationnel). 

Conclusion 

Si nous devions résumer la journée type du closer, ça serait en majorité des appels de vente et ensuite du coaching et des réunions, le tout en télétravail pour une organisation sur-mesure. 

Si ce mode de vie vous tente et que vous souhaitez en savoir plus sur le closing, n’hésitez pas à contacter nos élèves diplômés de notre formation certifiante en closing en cliquant ici.

Julie LEPAGE
Co-fondatrice de Closer Evolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”

Partager :
Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *