La vente, c’est aider le prospect à se choisir

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter le parcours de Mickaël

Pourquoi j’aimerais vous parler de ce sujet là aujourd’hui ? Car tout simplement je pense que son parcours peut être vécu par certains d’entre vous et parce qu’il pourra répondre à certaines questions que vous vous posez sûrement au sujet du Closing. Mais oui je peux vous l'assurer, la vente, c'est aider le prospect dans son achat.

Parlons maintenant de ce qui a changé dans la vie de Mickaël lorsqu’il a souhaité se lancer dans une nouvelle activité professionnelle d’avenir : Le Closing.

1) L’histoire de Mickaël 

Mickaël est issu d’un parcours orienté ingénieur. Il a exercé le métier d’informaticien pendant 10 ans. Il a décidé de se reconvertir au closing il y a quelques années et nous l’avons rencontré dans la formation de Dan Lok

Actuellement, Mickaël est en train de créer sa propre formation dans le but d’aider les gens à se reconnecter à une part d’eux même qu’ils ont cachée. Il utilise le closing au quotidien pour vendre ses services, mais pas seulement, il l’utilise également pour aider les gens à changer leur vie.

Pour lui, le closing c’est de la vente éthique (une valeur très forte pour lui) et de la bienveillance.

Il s’est réconcilié avec la vente après avoir entendu parler du closing. Avant ça, il associait la vente à “obliger la personne à acheter un produit sans prendre le temps de l’écouter et de comprendre son besoin”.  

Nous avons tous une partie de notre cerveau qui nous pousse à rester dans un cocon sécuritaire, à ne rien changer, c’est le cerveau reptilien. Il faut donc premièrement déterminer si ce changement apportera du bonheur à la personne, puis seulement lui proposer la chose en étant conscient de cette partie de notre cerveau. 

La manière dont Mickaël perçoit la vente est la suivante : l’écoute doit être au centre de votre approche, et il est très important de se connecter avec elle.

On ne peut pas vendre quelque chose qui n’est pas vendable !! 

Vente-Satisfaction

Pour Mickaël, dans la vente traditionnelle, on oblige quelque part le client à acheter le produit, tandis que dans le closing on cherche la meilleure solution pour le client. Et c’est la différence fondamentale entre ces deux types de vente. 

Dans le closing, on ne cherche pas à vendre par tous les moyens sans se soucier des besoins du client, on cherche à vendre pour satisfaire ses besoins

Mickaël nous raconte son meilleur souvenir : Une cliente hésitait entre 2 produits, mais avait une préférence pour celui de son concurrent. Or, en discutant avec lui, elle s’est rendue compte qu’elle était écoutée, comprise, qu’on cherchait vraiment à lui trouver la meilleure des solution quitte à lui conseiller d’aller acheter un autre produit. Elle a donc décidé d’acheter son produit, et elle en est entièrement satisfaite maintenant. 

Pour se lancer dans le closing, il est très important de s'aligner avec les valeurs humaines qu’il dégage. 

Aider les gens c’est accomplir de belles choses

Nos formations en closing sont ouvertes à toutes et à tous, sous réserve... Simplement d'une grande motivation !

Vous l’avez compris, se lancer dans le closing a été un véritable pas en avant pour Mickaël et c’est le mieux placé pour en parler dans cet interview. 

Alors si vous souhaitez écouter son témoignage et comprendre ce qui l’a poussé à passer le cap, n’hésitez pas à cliquer sur la vidéo ci-dessous. 

Pour découvrir d’autres interviews de stagiaires qui sont formés chez nous 

En espérant que ce témoignage vous aura plu, on lui souhaite une excellente carrière de closer. 

Si vous souhaitez en voir d'autres, rendez-vous sur notre page YouTube en cliquant ici.

Julie LEPAGE
Co-fondatrice de Closer Evolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”

Partager :
Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *