8 étapes pour devenir un BON Closer

Par Julie Lepageㅤ|ㅤ10 février 2023ㅤ|ㅤEntrepreneuriatFormation en ClosingStratégie Commerciale

Table des matières

Vous avez envie de devenir un bon closer ?

Vous ne savez pas exactement comment vous y prendre ?

Nous allons vous donner toutes les étapes pour que vous puissiez devenir le meilleur closer possible.

Ainsi, il ne vous restera plus qu’à les mettre en place pour que vous puissiez voir votre chiffre d’affaires augmenter !

S’engager à être le meilleur closer qui existe

La première étape si vous souhaitez devenir un bon closer est tout simplement de vous engager auprès de vous-même à être le meilleur closer.

Cela peut paraître bête, mais c’est tout de même une étape importante si vous souhaitez continuer dans cette voie-là.

Pourquoi ? Tout simplement parce que vous allez mettre en place les actions nécessaires pour être le meilleur closer.

Ainsi, si vous travaillez au sein d’une entreprise, cela pourrait avoir encore plus d’impact : vous aurez envie de faire mieux que vos collègues.

Un esprit de compétition pourra parfaitement se développer pour que vous soyez toujours au top de votre forme, dans vos missions !

Avoir des techniques de prospection qui soient innovantes et performantes

La deuxième étape consiste tout simplement à se démarquer de ce que peut faire la concurrence.

En effet, lorsque vous possédez une technique de prospection, il se peut que vos prospects s’en lassent.

Notons également qu’il faut toujours essayer de se renouveler, si vous souhaitez devenir un bon closer.

Ainsi, si vous avez l’habitude de  prospecter uniquement par téléphone, optez pour une autre méthode.

Cela peut aussi se faire par mail ou tout simplement par les réseaux sociaux, si vous le désirez.

Il faut également adapter votre discours en fonction de votre cible.

Il ne faut pas forcément poser les mêmes questions à chacun de vos clients.

Néanmoins, il faut tout de même faire en sorte que vous ayez les réponses recherchées pour que vous puissiez vendre le produit ou le service à votre client, par exemple.

Prendre en compte que le prix n’est pas le vrai problème

Si vous proposez un produit ou un service dont le prix est relativement élevé, il ne faut pas penser que cela est un problème.

En effet, si ce dernier est à la hauteur des espérances du client ou du prospect, le prix ne sera pas un problème.

Néanmoins, il faut tout de même prendre en compte que la prospection doit être faite correctement : si vous ne cernez pas le problème de votre clientèle, vous aurez du mal à vendre votre produit ou votre service quel que soit le prix de ce dernier.

Notons également que vous devez répondre à toutes les objections que votre client peut avoir par rapport à ce que vous souhaitez lui vendre.

D’ailleurs, si vous avez des objections de la part de vos prospects, c’est que ces derniers sont intéressés par ce que vous pouvez leur proposer.

Ne pas rester bloqué sur une histoire de prospect : continuez d’avancer !

Il se peut que certains clients n’aient pas forcément envie d’acheter le produit ou le service que vous leur proposez pour des raisons personnelles.

Si ces derniers rencontrent des problèmes, il faut, bien sûr, faire preuve d’empathie.

Mais il ne faut pas non plus oublier de conclure votre vente, bien au contraire.

Après tout, vous êtes là pour gagner de l’argent et les problèmes de votre prospect ne doivent pas être un frein à votre réussite, bien au contraire.

Dans tous les cas, il est important de ne pas se laisser influencer par ce que pourrait dire votre client : s’il ne souhaite pas acheter maintenant, tant pis.

Il reviendra plus tard.

Après tout, la patience est mère de vertu !

La confiance en soi est quelque chose que vous ne devez pas négliger 

Lorsque l’on souhaite être un bon closer, il est vraiment important d’avoir confiance en soi, surtout si vous exercez cette activité à votre compte.

Ainsi, nous vous conseillons de suivre des formations de développement personnel ou tout simplement de regarder des vidéos de motivation.

Cela vous permettra de comprendre que vous pouvez avoir confiance en vous et que cela vous permettra d’atteindre les sommets.

Tout ne dépend que de vous pour devenir un bon closer !

Tout miser sur la conclusion de vos ventes !

Si vous avez envie de signer un maximum de prospect, il est important de tout miser sur la conclusion de vos ventes.

En effet, comme vous devez certainement vous en douter, c’est le nerf de la guerre.

Plus vous connaîtrez votre prospect, plus vous répondrez à ses objections, plus vous aurez de chance que la conclusion de la vente se fasse dans les meilleurs délais.

Le tout est de rester focalisé sur vos objectifs et de faire en sorte que ce dernier voit votre produit ou votre service comme quelque chose dont il a vraiment besoin.

Avoir des objectifs atteignables pour ne jamais perdre en motivation

Si vous souhaitez devenir un bon closer, il faut également vous fixer des objectifs.

En effet, ces derniers sont particulièrement importants puisqu’ils permettent de mettre en place des actions.

C’est grâce à ces dernières que vous pourrez facilement trouver votre bonheur.

En effet, chaque petite action que vous ferez pourra vous rapprocher de votre objectif, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Entraînez-vous pour développer différentes méthodes de prospection !

La dernière étape pour devenir un bon closer est tout simplement de s’entraîner.

En effet, si vous souhaitez développer de nouvelles méthodes de prospection, il faudra prendre le temps de créer votre argumentaire, mais également de vous entraîner.

Cela peut se faire seul chez vous le soir ou devant l’un de vos proches : ainsi, vous pourrez avoir des retours et ajuster au mieux votre argumentaire de vente, le cas échéant.

Cela vous permettra de devenir d’autant plus performant, le cas échéant.

Devenir un bon closer peut être quelque chose de simple.

Néanmoins, il faudra tout de même travailler pour que vous puissiez atteindre cet objectif.

Il ne vous reste plus qu’à prendre en compte les différentes étapes que nous avons pu vous donner et à les mettre en œuvre.