Fausse idée n°5 : ce n’est pas un emploi stable,  il n’y a pas d’opportunités.

Alors celle là…

Je crois que c’est la PIRE des idées reçues qu’on a jamais pu lire… 

Et pourtant. 
Quand on se lance dans un nouveau métier, l’une des première chose qu’on regarde, c’est : 

Est-ce qu’il y a des offres d’emploi dans cette branche ?

Eh oui, logique. 

Si tu te lances à corps perdu dans une formation, sans jamais savoir s’il  y a vraiment des débouchés après… Autant dire que tu te tires une balle dans le pied. 

Alors on, va vite rentrer dans le vif du sujet : si tu ne trouves pas de job en closing, c’est que vraiment… Tu le fais exprès ! 

Regarde par toi-même…

Et ce n’est qu’un échantillon
Ne t’inquiète pas, c’est en anglais car ça a été posté sur un groupe mondial. 

Mais il y a bien une place à se faire en closing en France aujourd’hui ! 

Quand nous avons commencé il y a 2 ans, ce n’était que le début du closing en France. 
Et nous avons trouvé plusieurs clients très rapidement. 

Nous avons trouvé un emploi à plus de 10 closers, et aidé plus de 15 entrepreneurs à l’heure d’aujourd’hui. 

Sauf que… Il faut faire vite ! 

Le marché bouge vite. 
Et il ne t’attends pas. 

Le marché commence petit à petit à être pris d’assaut par des personnes qui se forment en closing. 

Donc si tu veux prendre ta place, c’est maintenant ! 
Dans 1 an, ce sera beaucoup plus compliqué…

Comment se faire rémunérer en tant que closer ? 

Tu as plusieurs choixqui s’offrent à toi. 

Mais dans tous les cas, tu ne peux pas dire qu’il n’y a pas d’opportunités dans le closing. 

Je reçois des demandes toutes les semaines ! 

Par contre, voici quelques petits conseils :
💪Choisis toujours de bosser avec quelqu’un que tu “admires”. Ne vas pas te lancer dans le closing de programmes pour faire un e-commerce si tu n’y connais rien du tout,
💪Choisis bien tes partenaires. Certains attendent du closer un peu trop de “magie”. Un closer ne peut pas résoudre tous les soucis d’un business.
💪Choisis bien ton moyen de rémunération. En sachant que tu peux très bien tester le côté % de commission pour un temps, et ensuite changer de structure !

Tu vois ? Closer, c’est possible ! 

Le marché n’attends plus que toi… 

Toi et ton envie d’apprendre.
Toi et ta bonne volonté.
Toi et ton envie folle de changements.

Alors, qu’est-ce que tu attends ?

Petit exercice du jour…
Partage-nous en commentaire (en bas  de page)  :

▶︎ Qu’as-tu le plus retenu de ces 5 fausses croyances ?
▶︎  Qu’est-ce qui t’a le plus marqué ? 
▶︎  Quand est-ce que tu veux débuter le closing 😎 ?

Partager :

One comment on “Fausse idée n°5 : ce n’est pas un emploi stable,  il n’y a pas d’opportunités.”

  1. ce que je retiens c'est que même à mon age,malgré mon niveau d'étude je peux essayer de repartir à zéro, que je n'ai pas besoin d'investir beaucoup d'année pour acquérir de nouvelles connaissances , et ne pas avoir peur d'exercer un nouvel emploi qui peut m'apporter stabilité et garder mon indépendance. J'ai bien compris qu'il fallait travailler.
    Ce qui me plait c'est que ce n'est pas un métier de vendeur comme on peut se l'imaginer, je n'ai pas du tout ce profil.
    Il faut que je me lance laisser mes peurs derrière moi et avancer, comme on dit "il faut battre le fer tant qu'il est chaud"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *