Comment changer / modifier ses croyances ?

Déjà, qu’est-ce qu’une croyance ?
Une croyance, c’est généralement une pensée, bien ancrée dans ton cerveau et qui, dans notre cas, te limite dans tes actions au quotidien.

Ca peut être pas exemple : “je n’ai pas assez confiance en moi pour…” ou encore “je suis trop jeune pour devenir millionnaire…”, “je n’y arriverais jamais…”, “ce n’est pas pour moi…” etc. 

En gros, c’est du bullshit (conneries) qu’on se raconte à nous même et qui est généralement le résultat d’une ou de plusieurs expériences douloureuses qui font qu’aujourd’hui tu as ce schéma en tête.

Bien sûr, il est possible d’avoir un schéma positif “je suis quelqu’un qui a super confiance en moi” ou “je réussis tout ce que j’entreprends”.
Au quel cas, bravo !
Et bien sûr, il est tout à fait possible de passer d’une croyance limitante négative à une affirmation positive, et c’est justement ce qu’on va voir ensemble aujourd’hui..

Alors, comment changer de croyances limitantes pour au contraire les transformer en des croyances positives ?

Voici le processus : 

  1. Identifiez la croyance limitante, 
    Repérez dans votre langage ce qui revient le plus souvent. Peut-être avez-vous un projet, une vie particulière et peut-être que vous ne vous sentez pas capable de l’accomplir ? Qu’est-ce que vous dites par rapport à ça ?
  2. Associez assez de peine à cette croyance en vous posant ces questions : qu’est-ce que cette croyance m’empêche d’accomplir aujourd’hui ? En quoi elle me limite ? Qu’est-ce que je manque à cause de ça ? Qu’est-ce que ça me coûte financièrement, émotionnellement, dans ma famille, dans ma santé, dans mon quotidien, etc… 
    Imaginez-vous dans 5 ans si vous n’avez pas changé de croyances, où serez-vous ? Aurez-vous avancer vers vos objectifs ? Serez-vous plus fort ou plus faible ? Analysez toutes les situations possibles. 
  3. Créez une nouvelle croyance qui est l’opposé de celle là.
    Par exemple, si votre croyances limitante est “je n’ai pas assez confiance en moi pour…”, créez une nouvelle qui dirait par exemple “je suis quelqu’un qui a pleine confiance en ses capacités”. 
  4. Liez assez de plaisir à cette nouvelle croyance en vous reposant toutes les questions précédemment citées mais avec la nouvelle croyance positive en question.
    Qu’est-ce que vous pouvez faire maintenant que vous avez cette nouvelle croyance ? Qu’est-ce que vous allez pouvoir accomplir ? Quelle personne êtes-vous grâce à cette croyance ? Et dans 5 ans, où serez-vous si vous êtes une personne qui a pleine confiance en elle ? 
  5. Conditionnez-vous tous les jours pour ancrer cette nouvelle croyance en vous. Dans toutes vos actions, toutes vos décisions, toutes vos réactions, dites-vous que vous êtes une personne qui a pleinement confiance en ses capacités.
    Répétez-vous le autant que possible : chaque matin, chaque midi, chaque soir, avant un rendez-vous, en vous brossant les dents… Au moins 10 fois par jour !
    Avant chaque situation un peu compliquée où vous pourriez hésitez si vous manquiez encore de confiance en vous, dites-vous plutôt qu’aujourd’hui vous n’avez plus peur de rien. 

Ancrez-le profondément dans votre cerveau.

Comment ?

  1. En vous le répétant tous les jours, encore et encore. Un peu comme une affirmation positive en fait ! 
  2. En y croyant vraiment. Parce que ça va du coup avoir une incidence sur vos actes et sur ce que vous faites au quotidien. 
  3. En ajoutant de l’émotion dans votre affirmation positive. Juste répéter “j’ai pleinement confiance en moi” 100 fois par jour, ne suffit pas. Il faut aussi se rappeler POURQUOI tu veux avoir confiance en toi, ce que ça va changer pour toi, et pourquoi c’est important pour toi.

Il y a une citation anglaise que j’adore :

“Fake it, until you become it”. 

C’est-à-dire, “faites semblant jusqu’à ce que vous le deveniez”. 

Donc faites semblant tous les jours d’avoir pleinement confiance en vous et vos capacités jusqu’à ce que vous puissiez créer une nouvelle version de vous même. 

Maintenant que je vous ai appris cette technique, il est important de savoir que vous pouvez vous servir de ça aussi en closing, dans vos appels. Mais en version beaucoup plus condensée

Comment faire ça en closing ?

Tu dois identifier chez ton prospect ses croyances limitantes, ce brouhaha permanent dans sa tête en lui posant beaucoup de questions qui tournent autour de sa pyschologie, de la manière dont il pense, dont il agit.

“Qu’est-ce que tu te dis quand tu vois que tu n’arrives pas à … ?”
“Qu’est-ce qu’il se passe dans ta tête dans une situation négative ?”
“Qu’est-ce que tu as ressenti dans cette situation (négative) ?”
“Qu’est-ce que ça a provoqué en toi ?”

Tu peux également poser les mêmes questions que tu t’es posé à toi même dans le cas de figure précédent une fois que tu as identifié la croyance limitante.

“Qu’est-ce que ça t’empêche de réaliser ?”
“Qu’est-ce que ça te coûte physiquement ? Émotionnellement ? Etc…”

Ensuite tu fais la même chose mais tu te projettes dans la futur avec ton prospect avec cette possibilité que cette peine soit résolue, et tu lies avec le prospect assez de plaisir à cela.

“Qu’est-ce que ça changerait pour votre prospect ?”

Dessinez avec lui ce que votre prospect pourrait faire, être, avoir s’il changeait de croyances limitantes pour une croyance positive ? 

Bien sûr, il faut que ça ai un rapport avec votre programme / service, pour qu’ensuite lorsque vous allez parler de votre produit, votre prospect y voit un réel intérêt. 

Tout ça dans quel but ? Non pas de lui faire acheter votre programme, mais bien de lui faire réaliser qu’aujourd’hui il a un “brouhaha” négatif en tête qui n’est pas là pour l’aider et qui, au contraire l’empêche d’avancer.

Vous lui faites aussi réaliser que ce brouhaha l’empêche de réaliser de belles choses, de réaliser ce dont il a envie, ce dont il a besoin.

Puis, au contraire, vous lui faites réaliser tout ce qu’il loupe s’il devait ne plus penser de choses négatives sur lui, mais plutôt positives.

En fait, vous faites comme un “mini coaching” qui a un effet absolument magique sur votre prospect.
Et ensuite, libre à lui de décider s’il veut acheter le programme ou pas.

Mais vous, vous aurez réalisé votre mission en closing : établir de la clarté sur sa situation actuelle.

Testez-le d’abord sur vous, pour ensuite être plus efficace au téléphone demain.

Vous découvrirez à quel point c’est puissant.

⬇️Partagez-nous ici quelles sont vos croyances limitantes, quel est ce “brouhaha” intellectuel que vous vous faîtes subir tous les jours. ⬇️

A très bientôt. 

Julie LEPAGE
Co-gérante de Closer Évolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”