Sujet MEGA important !
Tu sais que tu veux te former, que tu as envie d’apprendre une nouvelle compétence OU tu veux améliorer tes compétences actuelles.

Bref ! Tu t’es mis en mode “recherche active” pour trouver LA bonne formation pour toi.
D’ailleurs, si tu as besoin de conseils là-dessus, je t’invite à cliquer ici car j’ai écris un article sur “comment trouver LA bonne formation en vente” .

Tu as peut-être même déjà trouvé cette fameuse formation de tes rêves.
Celle qui va te permettre de passer un autre palier dans ta carrière.

Mais maintenant, comment je la finance ?

Peut-être que cette formation de tes rêves coûte beaucoup plus cher que prévu… En tout cas, plus cher que tu peux te le permettre aujourd’hui.
Et là, c’est la douche froide…

“Mais comment je vais faire pour me la payer ?”

N’ai pas peur 😨 , il existe aujourd’hui beaucoup de solutions disponibles pour toi. Voyons les ensemble.

1ère solution : utiliser ton compte CPF.

C’est LA solution la plus simple aujourd’hui, j’ai envie de te dire !

Je ne sais pas si tu es au courant, mais il y a peu, en tant que salariés, nous cotisions des heures tous les mois sur notre compte de CPF (anciennement appelé DIF). Sauf que ces heures se sont transformées en € et maintenant tu disposes directement d’une somme d’argent que tu peux choisir d’utiliser à ta guise.

OUI ! Tu as bien entendu : tu peux les utiliser à ta guise.
Pas besoin de demander de l’aide à quiconque, ni de faire des démarches compliquées.

Mais il y a plusieurs points à clarifier là-dessus :
* Toutes les formations ne sont pas disponibles sur ton compte CPF. Il faut qu’elles soient référencées par l’Etat et donc qu’elles soient passées par un process qualité assez compliqué. Autrement dit, toutes les formations accessibles sur ton compte CPF sont des formations de qualité en qui tu peux avoir 100% confiance. Il y a déjà beaucoup de formations en vente sur cette plateforme.
* Tu as un solde d’€ que tu peux utiliser à ta guise, mais ça ne corresponds parfois pas au tarif de la formation.
Exemple : tu disposes de 1 500€ sur ton compte CPF, et la formation coûte 2 000€.

De là, tu as plusieurs choix (que je vais aussi détailler juste en bas).

Mais “le plus simple”, si tu as l’argent manquant (les 500€ par exemple), c’est que tu sortes ta jolie carte bleue et que tu verses directement les 500€ sur ton compte. Et magie… Tu peux te payer la formation !

2ème solution : Pôle Emploi peut t’aider.

Si tu es au chômage actuellement Pôle Emploi peux t’aider dans cette démarche.

Pôle Emploi a plusieurs choix pour te financer la formation : soit tu ne veux pas dépenser l’argent qu’il y a sur ton compte CPF , ils peuvent éventuellement te financer totalement la formation.

Soit ils peuvent te payer simplement les 500€ (soit la différence avec ce qu’il y a sur ton compte CPF) qui manquent pour te payer la formation.

Mais dans tous les cas, il faut leur faire une demande, leur donner un devis fournis par la formation en question, etc… C’est un peu long et je dois t’avouer que les dossiers ne sont pas toujours acceptés. Mais il faut quand même essayer !

Même schéma que plus haut : pour te faire financer la formation en vente par Pôle Emploi, il faut qu’elle soit “officielle“. C’est-à-dire reconnue par l’Etat et idéalement diplômante.
Ce qui implique que si tu trouves une formation sympa sur internet, mais que tu ne vois aucun logo officiel (Qualiopi, ICPF, ou même le logo Pole Emploi) c’est qu’il y a de fortes chances que cette formation ne soit pas éligible aux financements Pôle Emploi.

3ème solution : le financement par ton employeur.

Si aujourd’hui tu es salarié (e) et que tu veux te former, tu peux toujours demander à ton employeur !

Même histoire qu’avec Pôle Emploi plus haut : soit ils peuvent te la payer en totalité, soit ils peuvent simplement te payer la différence qu’il y a entre ton solde CPF et le prix de la formation.

L’avantage avec cette méthode, c’est vraiment que la formation n’est pas obligée d’être officielle. Bien sûr, ton entreprise va vouloir d’une formation sérieuse, avec un minimum d’ancienneté mais finalement, elle sera sûrement moins “procédurière” que Pôle Emploi.

L’inconvénient avec ça, c’est que bien sûr, si tu projettes de quitter l’entreprise dans laquelle tu travailles actuellement… Autant te dire qu’ils vont peut-être difficilement t’accorder le financement. Mais encore une fois : il faut essayer !

Tu as aussi d’autres solutions …

La région, le département etc…
Il y a encore d’autres solutions de disponibles.
Ceci dit, celles que je t’ai cité sont les plus courantes et les plus “simples” je trouve.

Si cet article t’a aidé, n’hésites pas à nous le faire savoir en commentaire juste en-dessous !

Julie LEPAGE
Co-gérante de Closer Évolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”