Aujourd’hui, je te propose de faire un calcul (un peu complexe) mais très intéressant.

Alors, quelle est l’utilité de ce calcul déjà dans un premier temps ?
Je voudrais te faire réaliser le nombre de jours / semaines / mois / années qu’il te reste à travailler avant la retraite.

ATTENTION ! Je ne veux pas te faire faire ce calcul dans le but que tu te dises :
“YOUPI !!! Je tiens bientôt le bon bout !”
Ou au contraire “Au secours… Il me reste encore tout ça ??”.

Non.
Ce que je voudrais, c’est te parler d’un article qui est paru dans le magazine Forbes.

79 millions de personnes vont démarrer un travail à domicile dans les 5 prochaines années…

79
millions
de
personnes

Sais-tu combien de personnes “actives” (en capacité de travailler et d’avoir un boulot) sont comptabilisées en France en 2019 ?
A peu près 29-30 millions de personnes.

Impressionnant non ?

Nous allons connaître de profonds changements dans notre manière de travailler d’ici les 5 prochaines années.

Pourquoi ?
Parce que cette crise du COVID a provoqué comme une prise de conscience, un électro choc en quelque sorte :

1) Les patrons ont remarqué que leurs employés étaient plus heureux, voire plus productifs à la maison,
2) Les salariés ont eux aussi pu remarquer que travailler à la maison, finalement ça a plusieurs avantages non négligeables !
3) Et surtout, surtout : qu’un emploi dit “salarié classique” est un emploi qui est sujet à un côté instable lorsque ce genre de crise apparait.

Alors tu me diras :
“Oui, bon, ce genre de crise ne va pas apparaître tous les 2 ans, non plus !”
Comment le sais-tu ?
En es-tu certain (e) ?

Moi non.

Franchement, nous sommes en train de vivre une crise économique qui va avoir des répercussions sur (au moins) les 10 prochaines années. Je ne sais pas de quoi demain sera fait.
Et toi non plus.

Par contre, ce que je sais, c’est réaliser le nombre d’années qu’il me reste à travailler pour que je puisse, non pas demain, mais bien AUJOURD’HUI commencer à me bouger les fesses pour me constituer moi-même ma propre retraite.

Faisons ce calcul ensemble.

Imaginons que tu as 30 ans aujourd’hui et que tu t’arrêteras de travailler à 65 ans (je sais, ça peut changer avec les lois, etc…). Mais partons là-dessus.
Il te reste donc 35 ans à travailler (65-30).

35 ans à travailler, ça fait 1 820 semaines (35 * 52 semaines dans une année).

1 820 semaines, ça fait 12 740 jours (1 820 * 7 jours dans une semaine).

Sauf que tu as deux jours de congés par semaine.
Donc en réalité, il te reste 9 100 jours à bosser (1 820 * 5 jours de travail dans la semaine).

A ca, il faut aussi que tu enlèves tes vacances, on a 5 semaines de congés payés par an.
Donc 5 semaines de congés payés sur 5 jours (on ne compte pas les week end dans le calcul des CP) sur 35 ans, ça te fait 875 jours de vacances
(5 semaines de CP * 5 jours * 35 ans).

Tu enlèves aussi les jours fériés. Il y a 11 jours fériés en France par an (on va prendre le cas où tous les jours fériés tombent en semaine, et non en week end car statistiquement ça arrive plus souvent en semaine qu’en week end).
Donc tu enlèves 385 jours (11 jours fériés * 35 ans).

Tu enlèves aussi les cas exceptionnels : en France, un salarié s’absence en moyenne du travail environ 17 jours (enfants malades, maladie, cas particuliers, etc…).
Tu enlèves donc encore 595 jours (17 jours d’absence * 35 ans).

Alors on récapitule :
il te reste 9 100 jours à travailler – 875 jours de vacances – 385 jours fériés – 595 jours de maladie = 7 245 jours.

7 245 jours, ça fait 241 mois (7 245 / 30 jours dans un mois).
Et ça fait 20 ans (241 mois / 12 mois dans une année).

Tu peux bien sûr personnaliser ce calcul selon ton âge réel en modifiant le tout premier calcul qu’on a fait ensemble au début et voir ce qu’il en est pour toi.
Il te reste bien entendu plus de jours si tu es plus jeune que 30 ans, et moins si tu es plus vieux que 30 ans.

Avec Vincent, nous avons 31 ans. Donc à quelques jours près, on sait qu’il nous reste 20 ans à travailler aussi.

Alors tout ce calcul dans quel but finalement ?

Tout simplement pour te faire réaliser qu’il ne te reste QUE 20 ans pour commencer à exercer :

– Un boulot qui te plait vraiment,
– Un boulot qui te booste vraiment,
– Un boulot qui te rapporte plus d’argent,
– Un boulot qui te permet d’économiser tous les mois,
– Un boulot qui te permet de constituer ta propre retraite dès maintenant,
– Un boulot dont tu es fier (e),
– Etc…

20 ans !
Ça peut paraitre beaucoup, mais ce n’est rien !
Imagine déjà que pour apprendre un nouveau boulot, il te faut environ 1 an de formation.
Donc 20 ans, ça passe super vite…

Ils sont passés où tes 20 ans à toi qui lit cet article ?

Généralement, quand on essaie de se remémorer d’où on vient, de qui on était quand on avait 20 ans, on prends une sacré claque dans la figure et on se dit
“Wahou, il y a déjà 10 ans qui sont passés… Et qu’est-ce que j’en ai fais ?”.

Fais un peu le bilan sur ta vie.
Fais le bilan de ta carrière.
Vois à quel point cette crise sanitaire t’a impacté.
Et tires-en les conclusions : est-ce que je continue comme ça pour les 20 prochaines années ou est-ce que je fais un changement maintenant ?

Le changement peux être dans n’importe quoi, tout ce qui te plait.
Mais ça reste un changement pour le meilleur.
Pour toi.
Pour tes 20 prochaines années.
C’est le meilleur cadeau que tu puisses te faire à toi-même.

Combien d’années il te reste à travailler ?
Partage avec nous ce chiffre en commentaire et dis-nous ce que tu comptes en faire :).

Julie LEPAGE
Co-gérante de Closer Évolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”