Alors, alors, maintenant que tu nous suis depuis quelques temps, tu dois savoir ce qu’est le closing n’est-ce pas … ?

Non ? Toujours pas ?
Ne t’inquiète pas, c’est normal. Le closing (ou vente par téléphone) peut être un métier difficile à comprendre les premiers temps.

Pour t’aider, voici une vidéo qui regroupe les principaux éléments à savoir sur le closing, je t’invite à la regarder.

Le closing, c’est un métier passionnant qui te permets à la fois d’aider tes clients, mais aussi de pouvoir bénéficier d’un style de vie assez flexible.

Si tu es payé à la commission, tu peux :
1) Travailler de chez toi,
2) “Choisir tes horaires” (dans la limite de disponibilités suffisantes pour les leads de tes clients),
3) Travailler à ton propre compte,
4) OU choisir le closing comme un complément de revenus,
5) Voyager autant que tu le veux, car oui : à partir du moment où tu n’es pas dans un décalage horaire trop important, et que tu as un téléphone portable avec toi, tu peux faire ça d’où tu veux.

Avec Vincent, nous avons closé depuis le Canada, voire même depuis Los Angeles dans nos précédents voyages.

Voyons ensemble les 5 points que le Closing n’est pas !

1- Le Closing, ce n’est pas du porte à porte !

Ça, c’est de la vente réservé à certains métiers, mais surtout pas au closing. En closing, tout se passe par téléphone. Ce sont, la majorité du temps, des clients qui ont réservés un créneau horaire directement sur ton planning et qui attendent ton appel.
Ça peut aussi parfois être toi qui les appelle, s’ils n’ont pas pris de rendez-vous, pour justement leur demander s’ils veulent un rendez-vous. Mais dans tous les cas, ce sont des clients qui connaissent déjà les produits, la réputation et l’influence de ton client.

Le closing est basé sur des systèmes digitaux où nous vendons généralement des produits ou services qui se font aussi sur internet. Cela peut être des formations en ligne, des cours en ligne, des coachings en ligne, etc…
Mais attention ! Tu peux te servir du closing aussi dans d’autres métiers. Comme celui d’agent immobilier, ou vendeur de voitures par exemple.
Certains utilisent aussi ces techniques dans les magasins de luxe (Prada, Gucci, Chanel…) ou pour vendre des bijoux de luxe à leurs clients.

Le closing c’est une méthode de vente qui permets de mettre tes clients au coeur de ton discours. Donc tu peux t’en servir à outrance !

2- Le Closing, ce n’est pas du démarchage à froid !

“Bonjour, est-ce que vous êtes le propriétaire de la maison ?” Bip, bip….
Ce n’est pas du closing, c’est du démarchage téléphonique !

Quelle est la différence ?
Démarchage téléphonique = le client ne connait RIEN à ce que tu proposes, n’a jamais rien acheté chez ton client et parfois, il n’a même pas donné ses coordonnées téléphoniques lui-même…

Le Closing = soit le client connait les produits que tu proposes et a demandé à être rappelé pour pouvoir te poser directement ses questions, soit il a déjà acheté un petit produit ou il connait déjà beaucoup de choses sur ce que tu offres, et il a de lui même laissé son numéro de téléphone pour pouvoir un jour être contacté.

Tu vois la différence ?

3- Le Closing, ce n’est pas du MLM !

Réunions entre “équipes” autour d’un nouveau produits, produits magiques pour perdre du poids et récurer tes toilettes sans lever le petit doigt… Ce ne sont PAS des produits que nous vendons en Closing.

Tu ne vas pas te retrouver dans une équipe, où on va te demander de vendre au moins 5 produits aux vertus “magiques”.
Nous vendons des produits qui sont généralement au-dessus de 200-300€ et qui ont un réel intérêt pour nos clients.

Tu ne vas pas remplir non plus de bons de commandes, ni envoyer tes colis toi-même. Le closing, ce n’est pas du marketing de réseau où tu dois trouver tes client (es) seul.

4- Le Closing, ce n’est pas mettre un couteau sous la gorge à nos clients !

On est loin des techniques de closing un peu pushy qui mettent mal à l’aise à la fois le vendeur (closer) et le client.
En mode : “aujourd’hui je vais te demander de prendre une décision : soit tu me dis, soit tu me dis non, mais je ne veux pas entendre de peut-être”.

Vincent et moi on a appris le closing comme ça. On a aussi utilisé cette technique avec certains de nos clients.

Et puis on s’est vite rendus compte de plusieurs choses :
– Ça nous mettait mal à l’aise,
– Ça mettait mal à l’aise notre client,
– Au final, ça ne t’empêchait pas vraiment d’avoir un “j’ai besoin d’y réfléchir” à la fin de l’appel,
– Et surtout, ça mettait une sorte de “gêne” dans l’appel dont on ne veut pas !

Le closing c’est un appel où tu invites quelqu’un que TU ne connais pas, et qui ne TE connait pas à te confier à toi, un peu comme à un (e) ami (e). Alors si tu commences par lui mettre le couteau sous la gorge, autant dire que ce n’est pas vraiment parti du bon pieds.

OUT les techniques de ventes qui obligent les clients à quelque chose.
Et BONJOUR l’appel 100% tourné vers les besoins de ton client.

5- Le Closing n’est pas un métier qui va te permettre de devenir riche.

Tu sais pourquoi on a commencé le closing au tout début de notre carrière avec Vincent ?
Parce que notre mentor de l’époque nous vendait le “vous allez pouvoir gagner 10 000€ par mois grâce au Closing”.

C’est vrai… Au début, on n’était pas tournés vers le client, pour les aider, ou pour qu’ils changent leurs vies. On avait besoin d’argent et de beaucoup d’argent !

Sauf que la réalité du marché français est toute autre.

Tu peux gagner 10 000€ par mois avec ce métier, mais tu dois :
Trouver le bon client qui a à la fois des prospects, et aussi un produit “cher”,
– Être sacrément bon en closing (taux de closing d’au moins 40%),
– Ou parfois même closer pour plusieurs clients et avoir un planning remplis toute la journée.

Donc oui, nous connaissons certaines personnes qui gagnent 10 000€ par mois, mais elles closent généralement Outre-Mer (Canada, USA), parce qu’ils peuvent négocier certaines conditions qu’ici en France on ne peut pas.
Et ils ont un planning ouvert 8h par jour, 6 jours sur 7…

Si par contre tu as envie de revenus qui te permettent de vivre ta vie correctement et si tu as envie aussi d’aider tes clients au mieux, alors oui tu pourras espérer gagner assez d’argent pour avoir une certaine liberté dont, aujourd’hui, beaucoup de salariés sont privés.

Voilà les 5 choses que le closing n’est pas.
J’espère que ça t’a été utile.

Sache que j’ai été 100% transparente avec toi.
Je ne te cache RIEN et surtout je t’explique la réalité du métier, telle qu’elle est.
Je ne vends pas de rêve.
Je t’aide à y voir plus clair.

Et toi ? Qu’est-ce que tu penses du closing ? Est-ce un métier qui t’inspire et te fait envie ?
Partage-le nous ici en commentaire :).

Julie LEPAGE
Co-gérante de Closer Évolution®
“Ma mission est de dépoussiérer les anciens codes de la vente et de vous permettre de vous y reconvertir professionnellement, pour pleinement vous y épanouir.”